C.A.N 41

Parcours de femmes migrantes : Une question fondamentale à l’honneur de la journée des droits de la femme

Adelina Miranda, directrice du laboratoire Migrinter et professeure d’anthropologie à l’Université́ de Poitiers nous a fait le plaisir d’être notre invitée, conférencière pour la journée du vendredi 8 mars afin de nous présenté un sujet fondamental, qui est le parcours des femmes migrantes. Et ce dans le cadre de la semaine Pluri” ELLES” organisée par la ville de BLOIS et à laquelle la C.A.N 41 a participé.

Chercheuse elle a approfondi plusieurs thèmes de recherche portant sur les migrations internationales. Genre et migrations, travail du care, entrepreneuriat migrant, vie associative migrante, « secondes générations », retours, mobilisations, fratrie, migrations et Méditerranée, émigration et immigration italiennes, dynamiques socio-culturelles urbaines (Naples et banlieue parisienne) etc. Ses recherches se déploient notamment dans les contextes migratoires urbains français et italiens ainsi qu’au Mexique et au Maghreb.

Basé à Poitiers, le Laboratoire Migrinter est a été créé par Gildas Simon en 1985, et est un centre de recherche spécialisé dans les études sur les migrations internationale, et constitue en France le seul centre de recherche sur ces thématiques. C’est un important centre de formation, et de publication avec la Revue européenne des migrations internationales. La coordination a été enchanté de voir l’engouement qui s’est crée autour de cette conférence, et le nombre de femmes et d’hommes qu’elle a attiré pour débattre de ce sujet d’actualité, mais aussi d’informer et d”éclairer sur les questions migratoires en France et en Europe, ainsi que la condition des femmes dans ces flux.

Merci à Elle, Elles, et tous d’avoir été présent.

Suivez nous pour les événements à venir : https://www.facebook.com/can4101/

Pour une valorisation de la culture Noire

« Priver les gens de leurs droits humains revient à contester leur humanité même. »
Nelson Mandela, militant sud-africain des droits civiques

Amnesty International